Si je retourne dans le passé, que je séduis ma mère et que je m'arrange pour qu'elle n'ait qu'un seul enfant, le mien. Alors qu'adviendra-t-il de moi ? Vais-je devenir mon propre père, puisque l'unique enfant de ma mère est aussi le père de celui-ci ?

En allant dans le passé et en faisant en sorte que mon père ne rencontre pas ma mère, j'ai de grandes chances de disparaitre. Mais, si ma mère avait un autre enfant au même moment, alors ce serait moi-même, je serais seulement différent. Et je ne serais peut-être pas revenu dans le passé à ce moment là, mais admettons. Et si cet autre père c'est moi-même, alors l'unique enfant, c'est moi-même. Et je suis consanguin. Je m'élève comme je peux, et plus tard mon mini-moi revient dans le passé, et on recommence...
Mais alors, lorsque mon fils revient dans le passé, est-ce qu'il sera moi, et donc il n'y aura qu'une seule personne à revenir dans le passé, ou est-ce qu'il sera un autre moi, et deux clones de moi se battrons pour avoir les faveurs de ma mère ? La nature a toujours tendance à faire au plus simple. Donc j'imagine que lorsque je suis revenu dans le passé, j'ai effacé le futur, et moi seul existe encore puisque je suis protégé par le passé, comme un abri anti-achronique. Donc, lorsque mon mini-moi revient dans le passé, il est seul à revenir dans le passé au même moment que je l'ai fait moi-même auparavant.

Dans ce cas, peut-on dire que ma vie est comme une vis sans fin ? Chaque fois que j'ai l'âge je reviens en arrière pour devenir mon propre père, donc ma vie est récursive. Et je n'ai apparemment pas de futur.
Mais alors, que devient le "vieux moi" lorsque le "jeune moi" retourne dans le passé ? Il disparait ou il continue sa vie dans une autre dimension ? Je pense qu'il disparait, pour faire au plus simple encore une fois. Il ne meurt pas, il n'a simplement plus d'existence. Ou plutôt si, mais à travers son fils qui est lui-même, dans le passé.

Alors est-ce véritablement la vie éternelle ? Non, puisque vraisemblablement je ne vivrais jamais qu'à une seule époque, toujours la même. Et en plus, je bloque le cours du temps pour les autres, ah ben bravo, super sympa. Ce serait comme vivre la même journée en boucle toute sa vie, sans vieillir, et sans se souvenir de la journée précédente, on est pas dans un film non plus, c'est la réalité ici monsieur. Le seul intérêt que j'y vois c'est de pouvoir avoir la meilleure vie de mon époque, puisque je connaîtrais déjà toutes les ficelles économiques de ma vie d'avant et pourrais investir en conséquence pour au final avoir plein d'argent, et le distribuer comme je l'entends.

Et si je suis pas trop un gros con, ce qui risque d'être assez compliqué en tant qu'Humain, je pourrais refaire le monde pour qu'il soit meilleur, parce que la guerre et la pollution c'est mal, et les baleines, c'est bien. Ca promet...

Je vais peut-être rester dans le présent finalement. Je préfère assister à l'auto-destruction de l'humanité plutôt que de sauver cette espèce au gros melon plein de petits pépins. Et surtout, n'oubliez pas d'être catastrophistes. Le réchauffement climatique et toutes ces conneries, c'est une véritable tragédie pour la planète pour nous et personne d'autre. Donc c'est plutôt positif finalement. La planète se purge en quelques sortes.
Retour à l'accueil