Description :

Contrairement à vos comptes rémunérés, si vous en avez, les comptes courants sont bien souvent l'occasion de  retenues multiples, plus ou moins justifiées. C'est même là leur principe, sinon on les aurait appelé autrement. Ainsi, à chaque fois que vous aurez dépensé plus d'argent que ce qu'indique votre compte, que vous aurez payé le loyer avant d'avoir reçu votre paye, ou que vous aurez oublié de soustraire un prélèvement automatique en faisant vos comptes, vous aurez droit à recevoir, gratuitement, un relevé d'intérets débiteurs. Malheureusement, si vous ne faites rien, ceux-ci peuvent s'accumuler, et pourrir rapidement votre compte. Le mieux est donc de les consommer avant qu'ils ne s'accumulent, et cette recette vous propose justement de les cuisiner en un subtil et relevé confit d'intérêts.


Ingrédients et matériel nécessaire :

  • autant de relevés d'intérêts débiteurs que de convives
  • 1 litre de glycérine, nécessaire pour le maintien de votre confit
  • 500 grammes de salpêtre, pour sa conservation
  • 500 grammes de PH- pour piscine à base de H2SO4, acide qui donnera le petit côté relevé de votre confit
  • un bocal stérilisé en verre par personne
  • une cocotte
  • un alambic, mais seulement si vous voulez un résultat très épicé
  • un seau à glaçons et un récipient plus petit à glisser dedans pour "saisir" la base du confit
  • très peu de jugeote
  • une tendance suicidaire prononcée
  • un rendez-vous avec votre conseiller financier (communément appelé sangsue)


Préparation :

  1. Pour la version douce, passez directement aux étapes suivantes. Mais si vous voulez un confit armé, disposez dans votre alambic le salpêtre et le PH- pour piscine et distillez le mélange ainsi obtenu. Laissez ensuite reposer le tout une demi heure.
  2. Remplissez votre seau à glaçon (avec des glaçons de préférence). Puis, mettez le salpêtre et le PH- pour piscine dans le récipient, ou votre distillat pour les amateurs de sensations fortes, et glissez celui-ci dans le seau pour refroidir le tout.
  3. Ajoutez environ 50 centilitres de glycérine dans le récipient du seau et laissez le tout reposer au froid jusqu'à vous en reservir. Vous devriez alors avoir obtenu un liquide épais qui servira de base à votre confit.
  4. Disposez dans votre cocotte vos relevés d'intérêts débiteurs, et ajoutez le reste de glycérine. Disposez sur un feu doux et laissez cuire une heure ou deux (selon l'épaisseur des relevés).
  5. Lorsque les relevés sont bien cuits et imbibés, et qu'ils ne résistent plus à la cuillère, retirez-les du feu et laissez refroidir. Disposez ensuite un relevé dans chaque bocal stérilisé et ajoutez-y le contenu du récipient de votre seau à glaçons à l'aide de votre tendance suicidaire.
  6. Fermez hermétiquement le bocal et emmenez-le avec vous à votre rendez-vous avec la sangsue.
  7. A la fin de l'entretien, offrez votre confit à votre conseiller, et courrez aussi vite que possible, avant qu'il ne le fasse tomber par mégarde dans la poubelle.


Vous venez de réussir pour la première fois votre confit d'intérêts débiteurs ? Toutes nos félicitations, nous ne pensions pas que vous seriez encore là pour le dire. Vous avez choisi la version douce n'est-ce pas ? Donnez-nous vos commentaires et critiques sur la façon d'améliorer la recette.
Vous êtes un spécialiste des confits armés et relevés d'intérêts débiteurs ? La chimie vous perdra. En attendant, partagez vos astuces et vos recettes dérivées, nous les utiliserons pour vous rendre hommage très bientôt.
Vous êtes conseiller financier et notre recette vous inquiète ? C'est normal, mais ne faites pas comme si nous l'avions inventée contre vous, c'est seulement la tradition après tout. Un conseil cependant : évitez les cadeaux de vos victimes, c'est peut-être un tient, deux, trois, boum, qui vaut tout autant que deux tue l'aura. Adieu.
Retour à l'accueil