Destination :

La console empoisonnée est destinée à la totalité des effectifs ennemis, sans pour autant endommager ni contaminer leur matériel. Toutefois, sa fabrication peut requérir un peu de temps et de compétences, et son action doit être fondamentalement lente pour ne pas éveiller trop de soupçons. Les gains potentiels compensent largement ce délai d'attente, excepté en cas d'urgence où l'emploi de cette arme n'est pas conseillé.


Fonctionnement :

Pour commencer, il existe deux possibilités. Vous pouvez créer une nouvelle console de toutes pièces, mais alors elle sera longue à développer et son impact risque d'être moindre. Mais vous pouvez également en adapter une déjà connue et reconnue. Elle vous coûtera peut-être plus cher en matériel, à moins d'accord avec le constructeur, mais elle vous fera économiser énormément en recherche et développement. Lorsque vous avez choisi la console que vous utiliserez, constituez deux équipes. L'une d'elle devra créer un jeu vidéo captivant, qui puisse plaire au plus grand nombre de vos propres soldats, et qui sera capable de reconnaitre un soldat d'un civil, et un allié d'un ennemi. Un simple questionnaire en cours de partie peut aisément avoir cet effet, ou, plus subtilement et dans l'exemple d'un jeu de football, le choix de l'équipe par le joueur peut déjà aider à déterminer s'il est allié ou ennemi. Lorsque l'ennemi est reconnu, au bout de plusieurs parties afin que la corélation ne soit pas trop évidente, les programmeurs devront faire appel à une fonction spéciale non reconnue par la console d'origine, la fonction venom().
L'autre équipe, de son côté, devra s'atteler à faire en sorte que la console reconnaisse la fonction venom() et qu'à chaque appel de celle-ci, un petit dard microscopique se plante dans un des doigts du joueur et lui injecte un cocktail de venins, de poisons et de toxines de votre cru. Le mieux serait un poison à action lente et aux symptômes non déterminants, afin qu'aucune parade ne soit possible et que la cause des décès ne puisse être découverte. L'équipe devra également camoufler le ou les dards pour qu'ils ne soient pas visibles par le joueur lorsqu'ils ne sont pas utiles. De plus, ces micro-seringues doivent être assez petites pour que leur piqûre ne soit pas sensible, même si la dose injectée est infime. L'important est la fréquence, non la quantité ! Prenez exemple sur le moustique, ou utilisez un anesthésiant local pour que l'injection se passe sans sensation désagréable risquant de révéler le stratagème. A chaque partie, le joueur reçoit donc une petite dose de poison.
Tout ceci terminé, votre produit est prêt, et vous avez le choix dans l'approche de l'ennemi. Le top serait d'établir un magasin de jeux vidéos en territoire ennemi et à prix discount, afin que vos consoles se répandent parmi les militaires sans qu'ils ne se doutent de rien. Votre jeu sera offert avec la console, et tout le monde croit y gagner. Vous, vous remboursez une grande partie de vos frais, et les adversaires croient faire de bonnes affaires. Lorsque les ennemis commencent à tomber par milliers, vous pouvez regagner du terrain, ou même récupérer le ou les pays adverses, ainsi que tout son équipement militaire et toutes ses richesses, bref, tout sans aucune limite.


Avantages :

  • Selon le niveau de vos concepteurs, les civils peuvent tous être épargnés, et vos troupes aussi.
  • N'endommage rien d'autre que les militaires eux-mêmes en laissant intacts jusqu'à leurs vêtements.
  • Possibilité de gains énormes en étendant son territoire par la capture de pays entiers.
  • Ethiquement, selon le choix de votre poison, l'ennemi peut mourrir en s'amusant, ce qui est remarquablement fair-play.

Inconvénients :

  • Demande un investissement de départ qui peut être conséquent, mais largement compensé.
  • Demande pas mal de temps de conception et  de production, puis de diffusion.
  • Même une fois répandu, le produit n'agit pas immédiatement.
  • Si vos programmeurs sont mauvais, vos propres troupes peuvent être piégées, ainsi que des civils.
  • Selon votre choix de poison, on peut ne pas vous décerner de label qualité pour meurtres éthiquement corrects

Conclusion :.

SI le temps ne vous est pas compté et que vous êtes enlisé dans un conflit qui risque de durer encore de nombreuses années, la console empoisonnée est un petit bijou d'ingéniosité qui peut vous permettre une victoire sans faille face à votre adversaire. De plus, vos investissements seront remboursés largement par la vente des consoles puis par l'énorme trésor de guerre que constitue un pays tout entier. A long terme, c'est donc la meilleure des solutions et nous la conseillons vivement aux moins pressés. Et pour le court terme, même si elle n'est pas du tout efficace, elle peut finir par représenter une contre attaque surprenante en désagrégeant l'armée ennemie intégralement même lorsqu'elle est dans une position de force.
Quelle que soit votre situation géopolitique, n'hésitez plus, et lancez-vous avec nous et dès maintenant dans cette formidable aventure humaine qui ne peut que vous être utile un jour !
Retour à l'accueil