Description :

Madame, vous en avez marre des litres d'urine que la gent masculine de votre foyer déverse à côté de son orifice de destination, et vous n'en pouvez plus d'être moquée à chaque fois que vous en faites la réflexion ? Voici la solution : faites bouffer leur pisse à ces machos, avec cette recette unique de gâteau aux épices habilement sélectionnées pour masquer l'odeur et le goût de l'urine. Ainsi, même si votre condition ne changera pas pour autant, elle en sera déjà bien plus agréable par cette vengeance muette que vous exercerez sur ces tyrans domestiques qui vous prennent pour une esclave. Pensez toutefois à prévenir votre fille, à moins que vous acceptiez de la compter dans les dommages collatéraux, le jeu en valant la chandelle.


Ingrédients et matériel nécessaire :

  • 1 bon litre de pisse
  • un rouleau au bout
  • 10 centilitres de lait
  • 100 grammes de beurre
  • 200 grammes de farine
  • 50 grammes de sucre
  • 1 oeuf
  • 1 crise de nerfs
  • sel et levure
  • assortiment d'épices suivant : canelle, clou de girofle, noix de muscade, gingembre
  • deux seaux
  • une grande casserole
  • un récipient pour préparer la pâte
  • un ou des moules à gâteau


Préparation :

  1. Tenez-vous au bout du rouleau et déposez vos deux seaux de part et d'autre de vos toilettes. Puis, attendez que la récolte se fasse d'elle-même.
  2. Lorsqu'un bon litre d'urine a été récupéré, versez-le dans la grande casserole et repositionnez les seaux afin de préparer la prochaine fournée. Mettez la casserole sur feu doux et attendez que le tout réduise suffisamment pour former une pâte épaisse et phosphorescente (emmenez-la dans le noir après l'avoir fortement exposée à la lumière pour constater la phosphorescence).
  3. Lorsque votre pâte est prête, sortez-la du feu, incorporez-y le lait et le beurre puis, lorsque le mélange est homogène, ajoutez la farine en mélangeant énergiquement afin d'éviter les grumeaux. Vous remarquerez que le port d'un masque est fortement recommandé durant cette étape, voire même la précédente, étant donné les effluves nauséabondes pouvant être draînées par la vapeur qui se dégage de l'urine en fusion. Si ce n'est pas le cas, pensez à assoiffer votre entourage pour la prochaine fois, afin que leur urine soit plus riche.
  4. Lorsque l'appareil est prêt, ajoutez-y tous les ingrédients restant, en sachant que tout élément de la liste en plastique ou en métal n'est pas un ingrédient et qu'il faut retirer la levure de son sachet et l'oeuf de sa coquille.
  5. Glissez le tout, bien mélangé, dans le ou les moules et passez-le au four une bonne demi-heure à 200°C.
  6. La cuisson terminée, faites refroidir, puis brisez en petits morceaux et disposez dans un plat de présentation pour proposer à vos victimes. Alors qu'ils s'en délectent et, peut-être, vous félicitent, savourez votre vengeance, elle est bien meilleure.


Vous venez de réussir pour la première fois votre pain des pisses ? Toutes mes félicitations, vous êtes désormais une femme libérée, comme dans la chanson. Enfin, mentalement au moins, mais c'est le plus important vous verrez. Si vous voulez une recette permettant de réutiliser tous ces cheveux et ces poils qui bouchent la baignoire, soyez créative, ou attendez que nous vous en fournissions une, ce qui n'est pas certain. Mais attention, la recette du pain des pisses n'est pas adaptable pour ce cas de figure, ou tout le monde autour de vous se mettrait à avoir un cheveux sur la langue, en plus du poil qu'ils ont dans la main.
Vous êtes une spécialiste du pain des pisses ? Vous êtes capable d'en réaliser même lorsqu'aucune raison ne le justifie ? Bravo, vous faites preuve d'une détermination hors du commun. Toutefois, merci de ne jamais m'inviter à manger chez vous, je crois que je n'aurais pas confiance, même si vous me donniez votre parole. Et vous devriez peut-être consulter un spécialiste aussi, votre cruauté m'inquiète...
Vous êtes une espèce de gros con de macho et cette recette vous inquiète ? Faites comme d'habitude, et envoyez-moi toutes vos insultes en précisant l'objet de votre courroux, et je me ferai un plaisir de me foutre de votre gueule et de passer à autre chose. Oui, vous m'êtes insignifiant, c'est pas de bol quand même. Mais c'est gentil d'y avoir pensé, au revoir.
Retour à l'accueil