Dans l'état de Rhodes Island, aux Etats-Unis, il existe une loi qui interdit "n'importe quel jouet prévu ou utilisé pour décharger n'importe quel type d'explosif". ( source )
Attention cependant. Même si tous les jouets pouvant éventuellement servir dans l'utilisation d'un simple pétard de carnaval sont strictement interdits, les armes à feu, elles, tant qu'elles n'utilisent que des balles réelles, sont parfaitement autorisées. Plus intéressant encore. Alors qu'une arme à feu ne peut pratiquement jamais être utilisée pour autre chose que des fins illégales, comme menacer, tuer, blesser, endommager, pour n'en citer que quelques unes, celles-ci restent tolérées, tandis qu'un jouet, même en plastique et ne présentant aucune similitude avec une arme réelle, mais à partir du moment où il est utilisé avec des pétards ou simplement parce qu'il est fait pour, sera interdit. Et vous fera tomber sous le coup de la loi sur les délits criminels relative aux explosifs et aux feux d'artifices...
Et croyez-vous que ce n'est qu'en l'utilisant dans un espace public, comme un parc, qu'on risque d'importuner les paisibles promeneurs et de s'attirer des ennuis ? Que nenni ! La loi est claire là dessus : "Personne n'a le droit, à l'intérieur des frontières de l'état, de vendre, d'utiliser, ou de posséder dans l'intention de vendre ou d'utiliser, ni même de montrer dans l'intention de vendre" ces objets interdits. Alors, vous avez le droit d'en acheter un dans un autre état, mais sachez qu'une fois rentré chez vous, vous ne pourrez que le garder en souvenir, et le donner à quelqu'un.

Quelque part, je peux comprendre que ce genre de jouet peut parfois s'avérer pénible. Mais quand même, largement moins que le redneck d'à côté qui décharge sont fusil à balles réelles trois fois par jour vers le ciel ou que les chasseurs qui passent dans la propriété voisine en tirant sur tout ce qui bouge. Mais bon, la consitution des Etats-Unis étant ce qu'elle est, on ne peut pas interdire les gens de posséder une arme à feu. Alors on leur interdit de faire semblant d'en avoir. Double avantage pour le syndicat des armes... non seulement les gamins ne pourront pas emmerder le monde avec des pétards, mais en plus, si leurs parents finissent par céder, ils seront obligés de leur acheter des armes réelles, à balles réelles. Oui, car un autre passage de la loi explique bien qu'il est interdit de posséder un jouet destiné à décharger des balles à blanc. Les pistolets étant des jouets pour papa texas ranger, il est donc interdit d'y loger des balles à blanc.

Maintenant, il reste un point à éclaircir. Imaginons qu'on vous prenne la main dans le sac, ou plutôt la main sur la gachette d'un pistolet en plastique. Admettons que vous ne l'ayez pas encore utilisé. Comment fera le policier zélé pour prouver l'intention que vous aviez de vous en servir ? C'est vrai quoi, vous avez peut-être ce jouet depuis tout petit, et ça vous rassure de le brandir avant une réunion au sommet sur la conjoncture actuelle des marchés asiatiques dans le domaine de la balle au prisonnier et ses dérivés. Encore, si vous l'aviez accroché dans votre petite épicerie avec un prix collé dessus, j'imagine assez bien comment démontrer que vous souhaitiez le vendre, même si je n'y trouve pas grand chose à redire. Et puis c'est absurde à la fin. Alors quoi, à Rhodes Island, les dealers de rue ne viennent pas vous proposer de Marie-Jeanne mais des jouets en plastique avec leur recharge de pétard ? Et si votre voisin découvre que vous vous adonnez parfois, dans le secret de votre salle de bain vers laquelle il a pointé son télescope pour mater votre femme sous sa douche, à une folle séance de "au policier et au voleur" devant votre miroir, peut-il vous dénoncer aux autorités ? Sans provoquer l'hilarité générale au commissariat ? J'en doute...

Je voulais défendre cette loi, je voulais lui trouver une raison, ou disons plutôt une excuse pour avoir été inventée. Mais en vain. Je me disais que peut-être de malveillants hors-la-loi auraient pu camoufler leurs armes en jouets pour passer inaperçus avant de s'en servir, mais de toutes façons, les armes sont légales ! J'aurais pu me dire aussi qu'avec un jouet bien imité et des pétards suffisamment puissants, on aurait pu cambrioler une banque, tout en ayant l'excuse, si on se faisait arrêter, de n'avoir pour toute arme qu'un simple jouet, afin d'atténuer sa peine. Mais c'est tout aussi asurde. Ce qui est répréhensible n'est pas de menacer avec une arme, mais de menacer tout simplement. Et si ça marche, de voler des biens qui ne vous appartiennent pas. L'arme n'est qu'un moyen, et qu'elle soit un jouet ou pas ne change rien. Ca vous empêchera seulement de blesser, voire tuer, quelqu'un, mais c'est votre propre choix qui s'en trouve modifié, pas votre mésaction.

Bref, j'abandonne. Je ne trouverai jamais une bonne raison d'avoir créé cette loi, si ce n'est pour se marrer. J'imagine qu'un législateur en aura eu marre que sa belle-mère offre des armes factices à son fils, quand c'est lui qui en subit la nuisance sonore à longueur de semaine. Plusieurs de ses collaborateurs étaient peut-être dans ce cas, et ils décidèrent ensemble de voter cette loi pour lutter contre le complot international des belles-mères. Enfin bon, si d'aventure vous atterissiez dans l'état de Rhodes Island, surveillez bien vos gamins, ça serait dommage d'y rester vingt ans à cause d'eux.
Retour à l'accueil