Un mot avec deux "z" ? Comment donc est-ce possible ?


1/ Zinzinuler, c'est ce qu'on dit de quelqu'un qui n'a rien à dire, mais qui écrit quand même un article. On dit qu'il zinzinule, ce qui veut donc dire que ce qu'il écrit est totalement creux, et qu'il vaudrait mieux se vriller les yeux plutôt que de lire ce qu'il a écrit.

2/ Zinzinuler est un verbe du premier groupe qui s'applique généralement aux oiseaux. Petits, les oiseaux. Les gros, ça chante, les moyens, ça gazouille, et les petits, et bien ça zinzinule, voilà. Au passage, on pourrait le dire à une femme quand elle chante pour la flatter, encore faudrait-il qu'elle comprenne que ce n'est pas insultant... Bon, on va pas passer trois plombes là dessus, puisque je vous le dit. A moins que...

3/ Zinzinuler, ça veut dire perdre la raison, devenir fou. "Zinzin", comme on dit. Par exemple, je ne me souviens plus trop de quand papy a commencé à zinzinuler, mais ce qui est certain c'est qu'aujourd'hui ce qu'il dit n'a plus vraiment de sens. Pourtant je l'aimais bien papy, mais à force d'entretenir des dialogues de sourds, on se lasse. Maintenant, presque plus personne ne va le voir. Je me demande s'il s'en rend compte et si ça le rend triste. Je voudrais bien lui demander, mais il va encore zinzinuler.

4/ Zinzinuler est une pure création du club des fans de Papa Schultz. Dans un épisode, on entend le Colonel allemand Wilhem Klink déclamer "Qu'est-ze que fous foulez zinzinuler ?" en lieu et place de "Que voulez-vous insinuer ?". Cette réplique est rapidement devenue culte, permettant l'accession du verbe zinzinuler au rang des synonymes du verbe insinuer. Cependant, celui-ci n'est guère connu de nos jours que des nostalgiques de cette vieille série américaine, quoi qu'il soit encore employé.

5/ Zinzinuler est un terme de mécanique. En effet, pour décrire le mouvement particulier du bras des pistons, dans un moteur, on dit qu'ils zinzinulent. En effet, leur mouvement est circulaire à une extrémité, tandis qu'à l'autre ce n'est qu'une simple translation. La transformation du premier mouvement en un autre similaire au second est décrite par les physiciens comme une zinzinulation, mot rappelant le zig-zag et la description d'un cercle, comme un zéro, d'où le composant "nul" dans celui-ci. Ce qui forma donc le verbe zinzinuler.

6/ Zinzinuler se dit de quelqu'un qui n'en vient jamais au fait, qui tourne autour du pot, qui ne va jamais directement à l'essentiel, qui emprunte toujours des chemins détournés, et qui ne finit que rarement ses phrases, les laissant traîner jusqu'à ce que l'interlocuteur se décourage, même lorsqu'il ne s'agit que de définir un simple mot comme ceux pour lesquels vous aimeriez bien savoir la définition, ce qui peut s'avérer frustrant, je le conçois parfaitement, mais néanmoins [...] péremptoire. (NDLR : nous dispensons nos lecteurs des quelques trente sept pages que faisait cette phrase à l'origine.)

7/ Zinzinuler, c'est le genre de mot qu'on préfère dire pour éviter de parler de la chose. On dit que les hommes le font aux femmes quand elles leur plaisent, et on se contente de sourire discrètement, en montrant bien que le sujet nous gêne. Attention toutefois, on ne dira jamais "ma mie, et si nous zinzinulions", à moins d'être fervent collectionneur de rateaux et d'autres ustensiles de jardinage, excepté la pelle.


Au final, zinzinuler, on ne sait pas trop ce que ça veut dire. Ce qu'on sait, par contre, c'est qu'on va aller chercher la définition ailleurs, parce qu'ici, et comme toujours, on ne trouve pas la réponse à nos questions. Vous n'aurez pas de mes nouvelles, adieu.
Retour à l'accueil