Si je me retrouve face à un choix cornélien, où j'ai deux possibilités. L'une d'elle est risquée, et l'autre pas. En sachant que je peux revenir dans le passé, serait-il suffisant que je m'isole quelques secondes pour créer un point de sauvegarde à partir duquel je pourrais reprendre la vie si je rate mon coup ? Et si le coup est trop risqué et que je risque ma vie, ne serait-il pas possible, carrément, de prendre la décision puis d'aller voir dans le futur ce qu'il s'est passé (le comble) ? Et, si c'est bon, de revenir à ma sauvegarde pour continuer l'aventure, et si ça ne l'est pas, d'opter pour une autre perspective plus raisonnable. Est-ce que cela ne risque pas de réduire considérablement mon espérance de vie, si j'ai trop souvent recours à ce procédé ? D'ailleurs, s'il m'est possible de faire des aller-retour incessants à travers le temps, ne serait-il pas plus simple que je développe un système automatisé qui m'envoie quotidiennement les nouvelles du mois, de l'année, et même de toute la décennie prochaine, histoire d'économiser ma courte durée de vie ?

Imaginons que je n'ai pas le choix de devoir en faire un. Par exemple, investir une forte somme d'argent dans un projet qui me tient à coeur. J'hésite, forcément, parce que je ne sais pas si ça vaudra le coût. Mais si le voyage dans le temps est possible, je n'ai plus à me poser la question : je mets le paquet, comme on dit, quitte à me ruiner, et si ça ne marche pas, je n'ai qu'à revenir dans le passé pour choisir une autre option. Bon, évidemment, le problème, c'est qu'en étant la même personne, je vais partager le même compte en banque. Du coup, tout mon exemple se casse la gueule. Si si, n'ayons pas peur des mots. Changeons de sujet alors. Disons que le choix concerne, par exemple, tenez, voilà, d'aller à l'une ou l'autre de deux soirées qui me sont proposées. L'une est indispensable si je veux garder un ami, alors que l'autre m'intéresse plus. Ah, choix cruel, on y a tous été confrontés un jour ou l'autre. Donc, logiquement, je vais d'abord à celle qui m'intéresse le plus. Je m'éclate. Et après, si jamais mon pote m'appelle en me reprochant quoi que ce soit, ce qui signifie qu'on aura remarqué mon absence, alors je retourne dans le passé, et j'y vais. De cette manière, j'aurai participé aux deux soirées, et serai irréprochable.

Par contre, si le choix est de participer à un braquage ou pas, là, ça devient plus compliqué. En effet, dans ma logique, je vais d'abord au plus risqué, et donc j'accepte. Et si ça tourne mal ou que la police frappe à ma porte quelques jours après, je n'ai qu'à revenir dans le passé pour me faire voir un peu partout et prouver mon innocence, en disant que c'est un coup monté, on en a déjà parlé dans un article dédié à ce sujet. Par contre, si ça tourne vraiment très mal, que mon groupe devient fou et se met à prendre des otages, et qu'un sniper me tire une balle dans la poitrine, par exemple. Du coup, je pourrais revenir tout ce que je veux dans le passé, j'aurais toujours cette balle dans la poitrine. Non seulement j'aurais fait le mauvais choix, mais en plus ce sera trop tard. Dans ce cas, pour éviter tout problème, ce qu'il faudrait, c'est que j'aille, régulièrement, voir dans le futur si je suis toujours vivant, et si non, pourquoi je suis mort. Si c'est un accident, je peux l'éviter, et si c'est lors d'une confrontation armée, je saurai qu'il me faudra pendant tout le mois éviter de participer à des braquages (oui, j'en fais très souvent, c'est pour ça).

Mais à force de voyager constamment dans le temps, allant parfois jusqu'à vivre plusieurs vies à la fois, est-ce que je ne vais pas écourter énormément ma vie ? Oui, parce que mon corps aura voyagé dans le temps, mais lorsque je le ferai retourner dans le passé, ça ne le fera pas rajeunir à ce que je sache. Ce serait trop beau. Alors si je veux tester un choix dont le résultat prend des semaines à apparaître et que je tente l'aventure, si jamais je veux reprendre le cours de ma vie là où je l'avais laissé avant en partant dans le passé, j'aurai malgré tout perdu tout ce temps de vie. Si jamais ça se reproduisait plusieurs fois par an sur une période d'un mois, je risque de vieillir de deux ans tous les ans. Et mon espérance de vie serait réduite à celle du Moyen-âge !

Du coup, est-ce que le mieux, ce ne serait pas que j'installe une machine à envoyer les nouvelles dans plusieurs passés à la fois ? Je l'installe dans un endroit d'où on ne l'enlèvera pas, et je la programme pour m'envoyer toute les informations du jour même pour la veille, la semaine précédente, le mois précédent, etc... Du coup, dès son installation, je vais déjà recevoir les infos des années à venir, quotidiennement, puisque la machine sera dans le futur autant que dans le présent, vous comprenez ? Mieux encore, je peux faire un journal "intime" que je m'envoie automatiquement dans plusieurs passés différents. Comme ça, si je suis contrarié par quoi que ce soit, je n'ai qu'à me prévenir pour que ça n'arrive pas ou au moins que j'y sois préparé ! N'est-ce pas formidable ? Le paradis je vous dis, plus jamais je ne ferai de mauvais choix, et ma vie sera pavée de bonheurs incessants. Tout ira toujours comme je le voulais, puisque je savais déjà que ça allait fonctionner. Je ne paye plus que le minimum, puisque lorsque je paye un service, je sais que j'en serai content ! Ne reste plus que le problème des FAI, les Fournisseurs d'Accès à Internet. Non parce que là, je viens de recevoir un énième message de mon moi dans le futur me disant que non, celui-là non plus n'est pas compétent...
Un dernier détail qui a son importance (je me le note là pour y penser dans le futur) : faire en sorte que la machine me transmette également les résultats des divers jeux et concours, dont le loto par exemple. Tant qu'à faire, autant que je profite de la vie. Et tout ça sans bouger de chez moi. La classe.
Retour à l'accueil