Huit mois. Deux cents cinquante articles. Mon quart de millier. Dès lors, cet article correspond au huitième de l'année qui se termine, en étant le 251e en 2008. Et avec 251, on fait  2+5+1, et ça donne 8. Alors quoi, le huit serait un nombre magique ? Tu nous prends pour des jambons là, tu nous as déjà fait le coup pour tes cinq mois avec le chiffre cinq. Avec tous ces calculs que j'en ai encore mal à la tête. Alors compte pas sur moi pour remettre ça, je préfère aller directement à l'article suivant. Grossière erreur cher lecteur ! Car là où le cinq était le roi des nombres, les faisant tous revenir à lui constamment par l'intermédiaire de séries de calculs fatiguantes, le huit, lui, se trouve être doté d'une puissance bien différente. Plutôt que de tout ramener à lui, le huit est tout. Marrant comme phrase en plus, le huitétou.

Oui mes amis (et les autres si un jour il y en avait), le huit, par exemple, c'est l'infini debout. C'est l'éternelle érection, le huit, c'est comme des pillules qui durcissent le zgeg, dans un simple chiffre. Ces messieurs impuissants savent de quoi je parle. Quand penser Q ne suffit plus à bander, pensez 8, et ça repart, comme sur la planète rouge. Mais le huit n'est pas qu'un accessoire sexuel pour matos en rade. Regardez-la, cette merveille, ne vous rappelle-t-elle pas l'écoulement permanent du temps fuyant dans le sablier de nos vies qui s'affaissent. Ne vous donne-t-elle pas envie de philosopher ? Un huit est un outil majeur pour la méditation. Vous tous, je vous recommande chaleureusement d'avoir un ou plusieurs huits chez vous, ou ça risque de manquer. Vous ne vous en rendrez pas forcément compte, mais le jour viendra où votre vie manquera de quelque chose, vous laissant vous ratatiner sur votre canapé. Ce jour là, ce sera un huit. Et vous l'aurez bien cherché, ce qui vous arrive, à défaut d'en avoir fait autant pour ce chiffre salvateur. En plus, on est le 24, et 2x4...

Tenez, puisqu'on parle calendrier, et sans vouloir me faire mousser, je suis né en octobre. Un mois parfait s'il en est. Octobre contient dans son nom le préfixe du huit, la plénitude, un tout, les huit planètes du système solaire, les huit circuits de conscience de Leary, et, au delà de tout, le joker de la physique... sur le Disque-Monde ! Le huit est une bouffée d'oxygène, une stabilité, et il apporte tout ça à son mois, octobre. Août n'est qu'une erreur, un quiproquo, une mascarade ! October is the shit, comme dirait nos camarades des leçons d'anglais s'ils pouvaient s'exprimer dans cette langue. Avec "august", tout de suite, ça marche moins bien. August, est-ce qu'on dirait pas plutôt un pantin avec un gros nez rouge ? Vive octobre, donc, le réel mois du huit. Et qui cumule avec son statut d'unique mois dont le numéro est arrondi à la dizaine. Il n'y en a pas deux comme lui. Octobre, 10, et c'est tout. Ha ha, ça vous emmerde de ne pas être né en octobre, hein ?
Nota Bene : la phrase précédente ne s'adressait pas aux personnes nées en octobre.
Mais le mieux serait encore de naître le bon jour d'octobre, car il y en a plein, des jours en octobre. Le 8 est un bon jour, qui contient une fois le huit. Sa puissance est simple. Le 16 est un double huit, mais pose un autre problème. Deux huit, ça donne 88. La huitième lettre de l'alphabet est H, et 88 est donc HH, le salut nazi, où chaque H signifie respectivement Heil et Hitler. Deux saloperies. Non, ce qu'il faudrait, c'est un jour avec un 16 à l'intérieur, mais pas directement. Prenons par exemple le 16 en base 8. Le 8 en base 8 s'écrit 10. Ce qui nous conforte déjà dans le fait qu'octobre est vraiment un mois magique. Maintenant, 16, c'est le double, et donc 20 en base 8. Le vingt, voilà, c'est le meilleur jour pour naître. C'est un simple deux virgule cinq fois huit, 1, 2, 5, 8, la suite des chiffres magiques, dont le total est... 16 ! Et c'est justement ce même 16 en base 8. Au secours ! A ce point là, ça ne peut plus être que de simples coïncidences ! De plus, si une personne naît le vingt octobre, on a 1, 20, 10, soit 31, le nombre de jours en octobre. Ca vous la coupe hein ! Prenez du huit, ça ira mieux.

Alors que peut apporter le 8 aux personnes dont c'est le chiffre clé ? A part sa forme de bonhomme de neige qui convient parfaitement aux fêtes de fin d'année, l'opposition de la terre et du ciel, et tant d'autres choses. La numérologie récursive à neuf nombres peut nous renseigner un peu plus sur le sujet. Pour elle, le huit est symbole d'expansion matérielle. C'est, je cite, la "capacité de s'assumer sur le plan matériel". Bon, de ce côté là, on se retrouve comme avec un horoscope, pas de dépaysement. "Oui, c'est exactement ça !" que je vous entends déjà dire, naïf que vous êtes. Poursuivons. Le huit est également "la capacité d'attirer la réussite et le pouvoir". Ha ha. De la provocation, ça n'a jamais fait de mal. Jusque là c'est un sans faute je crois. Un écrivain aux minima sociaux qui a sorti un livre qui ne se vend pas, on pouvait facilement se douter que ce serait un 8 avec pareils éléments en main. Mais cette science nous renseigne également sur les lettres du 8. H, Q et Z, pas de quoi faire un scrabble en définitive. Par chance, il y a du Q, comme ça on risque pas de s'emmerder. Voilà mon véritable horoscope ! Question réussite, je suis série Z, question personnel, je l'ai dans le Q, et pour en finir, la présence d'une H m'inquiète un peu.

Non, en fait, le 8, c'est pas terrible. Pour lui-même il est balèse le huit. Mais dès qu'il s'agit de partager avec ceux qui l'aiment, ou qui ont simplement confiance en lui, là, y'a plus personne. Le huit, c'est un masque de bandit en fait. Il nous baratine et se barre avec la caisse, l'enflure. La preuve, c'était le chiffre des jeux olympiques de Pékin 2008, démarrés le huit août deux mille huit à huit heure huit. Une bonne grosse brochette d'escrocs bien gavés qui pissent sur le monde avec leur foie gras. Et là je ne parle même pas de ce qu'ils mangent, ces sagouins. Alors oui, le huit est un nombre puissant, et le troisième même, si on compte le 1, qui triche carrément, et pas le 2, alors qu'il a autant de mérite que le 1, mais disons qu'on les compte chacun en une seule fois, deux en un, et puis peu importe, donc, le huit est puissant, oui, mais de la puissance du dictateur, de cette puissance infâme concentrée dans une seule main, la main du huit. Réussite et pouvoir pour le huit ? En effet, mais ne comptez pas en profiter.

Octimolliversaire rime avec calvaire, et ça tombe plutôt bien, finalement.
Retour à l'accueil