La sécurité routière, voilà bien un domaine qui utilise depuis longtemps un vocabulaire consensuel pour faire passer des lois liberticides et révoltantes. Maintenant que les caméras de surveillance sont des caméras de protection, on en vient à se demander si la déclaration d'impôts ne va pas tarder à devenir la contribution à la générosité publique. D'ailleurs on a beau éviter de s'acquitter de notre responsabilité sociétale en liquide, celle-ci passe irrémédiablement dans l'arrosage des vieilles plantes rabougries qui hantent les trois quart des palais et hôtels particuliers parisiens. Les plus vieux sont même déjà prêts à emporter leur butin dans un paradis fiscal. Le palais du Luxembourg – siège du Sénat -, ça s'invente pas ! Et après, on vient nous harceler à propos de notre vitesse en voiture pour nous réclamer un peu plus de participation citoyenne... A une époque, conduire une voiture, c'était simple. J’appuie sur les pédales jusqu'à ce qu'il se passe un truc, et si ça roule pas dans le bon sens, je recommence à l'envers. Maintenant, il faut deviner quelle est la limite de vitesse sur la route qu'on emprunte, en sachant que celle-ci varie incessamment sans raison apparente. Attention, ça va très vite. 110, 90, radar, 110 . Le prix de la photo souvenir vous sera communiqué à la sortie de l'attraction, bonne route... Et encore, heureusement que les associations de sécurité routière ne sont pas prises au mot, sinon on roulerait tous à 15km/h en permanence. On irait plus vite à pied, oui, mais l'argument c'est que les piétons sont moins dangereux, il est donc normal qu'ils aient le droit d'aller plus vite ! Non mais c'est quoi ce délire, ils font tous partie de la RATP dans ces assos ? Ou pire, ce sont des cyclistes bios. Le vélo c'est pas dangereux, mon œil ! Sinon pourquoi quand j'en croise un en voiture je n'ai même pas besoin de freiner alors que l'autre type là il se tord de douleur ? Ah oui alors là pour me forcer à conduire différemment y'a du monde, même si je n'ai jamais eu le moindre accident et que je ne gène personne quand j'emprunte une autoroute déserte à 150km/h. Par contre, pour réprimer les jeunes cons avec leur scooter au pot d'échappement « débridé » qui pétarade plus fort que le niveau maximum de ma chaîne hi-fi, tout ça pour gagner 3km/h, ce qui les fait passer de 25 à 28km/h, vous octroyant par là même l'insigne plaisir de le supporter pendant les trois longues minutes qu'il met à passer en dessous de votre fenêtre, alors là non monsieur, y'a plus personne. Si ça continue vous savez quoi ? Le plus grand danger en terme de sécurité routière, ça va être quand bibi va sortir avec sa batte de baseball pour faire un homerun dans la tronche du premier crétin qui portera son casque comme une casquette posé sur le sommet de son crâne.

 

Texte refusé dans le Psikopat de cet été (aucune raison n'est jamais donné lorsqu'un texte n'est pas publié). Néanmoins, certaines de mes productions ont été acceptées à la page des jeux.

Retour à l'accueil