Les justiciers sont peut-être des rustres peu ouverts aux plaisirs de la vie autre que la violence physique, mais il n'empêche qu'avec un brin d'ingéniosité, on peut en obtenir des tas de choses. Voici donc un exemple d'usage du justicier domestique, ou pourquoi en avoir un chez soi.
- Pour faire comprendre à cette putain de portière bloquée qui c'est qui commande. Commandez à votre montagne de muscle un bon coup bien placé au niveau de la charnière, et votre portière devrait moins faire la maligne après. Par contre, n'espérez pas trop la refermer ensuite. On ne peut pas tout avoir.
- Pour passer un digicode dont le dit-code vous échappe. Même recette, un bon coup derrière les oreilles, et il devrait rapidement calmer ses ardeurs et vous laisser passer avec les félicitations de la maison.
- Pour attendrir la viande. Attention toutefois, celle-ci pourrait rapidement passer à l'état haché. Pour le coup, sa tendresse sera épatante, mais ce n'est pas forcément le but de la manoeuvre.
- Pour relancer un ordinateur planté. Pour le relancer très loin, y'a pas de doute, avec l'espoir qu'il ne se replante pas mais s'explose lamentablement sur le bitume. Ca lui fera les pieds à cette connerie de machine. C'est dingue les progrès de l'intelligence artificielle. Les machines sont tellement intelligentes que désormais les côtoyer nous inspire un besoin naturel de leur faire la guerre. Prenez une calculatrice quelconque. Considérez-la en tant que tel, et laissez monter en vous la colère. Et non. Rien. Vous n'avez pas envie de frapper. La preuve est faite que l'intelligence provoque en nous l'envie de taper. Voilà. Donc si vous vous faites taper dessus, c'est un peu une forme de flatterie, exprimée par un primitif.
- Pour compacter les déchets recyclables. Cartons, bouteilles, ça prend toujours trop de place dans la poubelle de recyclage. Plus maintenant. Evitez d'en faire autant avec les ordures ménagères, à moins de vouloir les disséminer dans tout votre habitat.
- Pour ouvrir les emballages à « ouverture facile ». Des études montrent qu'en effet, en cas d'ouverture dite « facile », la méthode brutale l'emporte largement en économie de temps sur la méthode logique de suivi de l'explication reportée sur l'emballage en question. Par ailleurs, celle-ci occasionnerait même moins de dégradations au produit contenu par le dit-emballage. Ô joie.
- Pour faire comprendre au facteur que ce n'est pas très fair-play de ne pas sonner pour vous apporter les recommandés et autres colis divers, puis de venir mendier des étrennes à la fin de l'année.
- Pour obtenir un prêt exceptionnel auprès de votre banque, qui vous a saigné pendant tant d'années, ou pour obtenir des réductions exclusives auprès de votre revendeur préféré.
- Pour apprendre les percussions. La batterie, c'est comme les mandales, tout est une question de rythme. Trop rapide et on dépense beaucoup d'énergie pour rien, trop lent et tout le monde s'ennuie.
- Pour faire des économies d'énergie. Et même de carburant. Le justicier est une sorte de héros infatigable. Il peut pousser votre voiture par tous les temps, pédaler dans votre salon pour fournir de l'énergie, et même charger des piles alcalines entre ses doigts. Le tout à partir des restes de votre repas. N'est-ce pas formidable ? Le justicier est décidément notre meilleur allié pour l'écologie. Moins de déchets, plus d'énergie. Dommage qu'il ne puisse rien faire de nos excréments finalement.
Retour à l'accueil