Le monde des médecines parallèles est un monde d'optimistes. Un monde dans lequel le peu de diplômes nécessaires, quand ils existent, ne demande pas d'études, mais un gros paquet de fric. Un monde dans lequel rien ne vous distingue, aussi brillant que vous soyez, du marabout d'à côté, ce charlatan, en plus il est noir. Un monde où le cancer succombe à l'ingestion de petites billes de sucre, à condition que le Grand Magnétiseur Thomas, descendant direct d'une boussole et d'un micro-onde, vous fourre sa grande paluche dans le cul au moment de l'ingestion. Dans cette féérie, rien n'est véritablement un problème, tout est possible : vous avez affaire à des super-héros, et vous chouignez pour quelques milliers d'€uros ? Vous êtes indignes de la grandeur suprême NTM. Puisque c'est comme ça, il ne vous reste plus qu'à vous en remettre à Dieu (par voie rectale). Il va vous falloir en avaler des cierges et des couleuvres avant que le Tout Puissant Notre Père en short blanc immaculé dans le coin gauche contre Sa Seigneurie des Ténèbres le Grand Belzébuth, les couilles à l'air de rien, dans le coin opposé, et le match commence. Non, cette phrase n'ont aucun sens, mais gardez l'espoir, rappelez-vous qu'ici je peux très bien décider que vous êtes dans une chambre jaune sans porte ni fenêtres. Alors, impressionné ? Très bien, Dieu vous pardonne vos poiriers, mais gardez la tête sur les épaules. Pas évident quand on a les jambes en l'air. D'un autre côté, vous avez les mains prises (entre autres), et il se pourrait bien que vous arrêtiez de fumer. Comme quoi, ça marche, quand on le veut vraiment. Pas convaincu ? Ben merde, vous n'allez quand même pas vous rabattre sur les médicaments sans ordonnance quand même ? A votre avis, pourquoi on les distribue aussi facilement ? Quoi d'autre est distribué aussi facilement, par exemple ? Un verre d'eau. Tant pète dans un verre d'eau, ou pisser dans un violon, ça coûte moins cher et ça a le même effet. Enfin, à condition de l'avoir déjà, le violon. C'est pas donné ces trucs là. Et ça vaut pas le coup d'en acheter un juste pour pisser dedans, finalement. Réfléchissez un peu, avant de vous précipiter. En fait c'est ça, voilà, les médecines parallèles, c'est un monde d'optimistes, qui se rêvent leurs super-pouvoirs, et de crédules, qui les payent pour rêver, et s'étonnent après que ça ne marche pas. Encore heureux qu'aucun ne promette l'équilibre financier...

 

Texte refusé en Mars 2011 pour le numéro sur les Médecines parallèles.

Retour à l'accueil